Comment protéger ses enfants des dangers des réseaux sociaux ?

Instagram, Facebook, Twitter, Snapchat, TikTok, LinkedIn, Pinterest, etc. si les entreprises utilisent les réseaux sociaux pour toucher plus d’audience, les enfants y passent beaucoup de temps pour autres choses. Ils aiment généralement publier des photos, poster des commentaires ou seulement partager les derniers potins.

Ce que bon nombre d’entre eux ne connaissent pas, ou du moins préfèrent l’ignorer, ces plateformes représentent un véritable danger dont le plus connu est le cyber harcèlement. Il est temps de penser à protéger les enfants des réseaux sociaux du fait que le nombre de victimes ne cesse d’augmenter. Mais comment ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

Pourquoi un tel engouement sur les réseaux sociaux ?

Et oui, les réseaux sociaux font partie actuellement de la vie des enfants. Malgré l’interdiction de certains d’entre eux au moins de 13 ans, comme Facebook, plus d’un quart des 9 à 10 ans et la moitié des 11 à 12 ans possèdent déjà un profil sur ces plateformes. Il existe aujourd’hui des tas de réseaux mais Instagram, Facebook et Twitter sont les plus plébiscités.

En fait, les enfants adorent chatter avec leurs amis, partager ce qu’ils font instantanément ou jouer aux jeux. Ils peuvent aussi renforcer leurs amitiés avec des copains de classe, s’échanger des informations ou leurs passions (musique, film, etc.), exprimer leurs idées ou encore demander des réponses pour leurs devoirs.

Cet engouement quasi obsessionnel des enfants pour ces types de médias n’est pas uniquement limité à ces activités. Ces classes d’âge attendent également les réactions des potes en guise de reconnaissance et de mise en valeur.

  Faut-il un permis de construire pour installer une piscine chez soi ?

Le dynamisme, la praticité et la gratuité des réseaux sociaux sont louables. En plus, ces applications sont accessibles n’importe où à n’importe quel moment, depuis différents supports numériques : Smartphone, tablette, PC ou laptop.

Les risques des réseaux sociaux

En utilisant les réseaux sociaux, les enfants s’exposent à de nombreux risques. A l’heure actuelle où des réseaux sociaux sont en pleine évolution, le cyber-harcèlement est devenu un fléau auquel sont généralement confrontés les enfants. C’est une sorte d’intimidation et de persécution via ces plateformes, consistant à diffuser des menaces, des insultes, et des humiliations ; envoyer des photos choquantes ou obscènes ; répandre des rumeurs, émettre des tags sur des photos peu valorisantes.

Une publication innocente de photos de vacances peut se convertir rapidement en détournement obscène à distance. Le catfishing est la forme la plus connue. Un faux profil se fait passer pour un autre enfant qui va essayer de se mettre en relation avec votre enfant.

La cyberdépendance ou cyberaddiction est un trouble psychologique, qui incite les enfants à une envie irrésistible et obsessionnelle d’utiliser les réseaux sociaux. Vu le temps qu’ils passent sur Internet aujourd’hui, les parents auront intérêt à contrôler constamment toutes leurs activités en ligne.

Les moyens pour protéger les enfants des réseaux sociaux

C’est difficile d’arrêter la nouvelle génération d’enfants d’utiliser Internet. Parfois, les parents sont trompés par les bienfaits générés par la technologie en termes d’apprentissage qu’ils ne sont même pas prêts à détecter les pièges et les dangers d’une connexion permanente, notamment en ce qui concerne les réseaux sociaux. Certaines mesures s’imposent.

  Maternelle bilingue : Une bonne idée et pour quels enfants ?

Commencez par limiter la durée de navigation et ne laissez accès aux enfants que les plateformes adaptées à leur âge et leurs besoins avant qu’ils puissent comprendre les conséquences de leurs réactions en ligne. Soyez toujours au courant de ce qu’ils trament sur Internet, ce qu’ils regardent ou avec qui ils discutent. Vous avez droit à demander les identifiants du compte de réseau social de votre enfant pour veiller régulièrement à ses activités.

Il vaut mieux à cet effet installer l’ordinateur dans une pièce commune de l’habitation et indiquer des zones où ils peuvent se servir des téléphones mobiles et des tablettes. Apprenez à vos bambins qu’il est important de protéger les informations trop personnelles dans leur profil.

Ce n’est pas très prudent de poster à tout moment leurs faits et gestes. Soutirez le plus de renseignements possible sur les réseaux sociaux qu’ils utilisent et explorez-les dans tous les recoins pour que vous puissiez leur éviter de tomber sur quelque chose d’infâme.

Les enfants ne doivent en aucun cas accepter les demandes ou l’ajout d’amis qu’ils ne connaissent pas en réalité. Le phénomène de catfishing et d’harcèlement au niveau du cyberespace est très alarmant. Conseillez-les à ne pas répondre aux questionnaires, concours ou cadeaux, qui poussent à communiquer des informations personnelles. Sans oublier que ces concepts peuvent être des arnaques et favorisent l’introduction des malwares sur l’ordinateur ou l’appareil mobile.

Les contrôles parentaux constituent une solution simple mais performante pour renforcer la sécurité d’un enfant. Il suffit de vous inscrire à Norton Security Premium. Ce programme permet de vous aviser lorsque le petit garnement s’inscrit à une plateforme de média social, ainsi que le nom et l’âge sur son profil.