FINLANDE : LES SOLDATS D’ODIN PATROUILLENT

Michel Lhomme

En réponse aux viols et agressions sexuelles d’enfants, commis par des migrants, le groupe de vigilance « Les Soldats d’Odin » a commencé à patrouiller dans les rues, les places publiques et les centres commerciaux d’Oulu, ces derniers ayant été identifiés comme des endroits privilégiés par les violeurs musulmans à la recherche de leurs futures petites victimes.

Selon le journal Nyheter, la police a mis en garde la population contre toute velléité de se faire justice elle-même. Les Soldats d’Odin ont donc décidé de patrouiller pour assurer la protection des citoyens.

Le SOO (Soldiers of Odin) est un groupe anti-migration fondé à Kemi en octobre 2015, en réponse à un décuplement du nombre de migrants arrivés en Finlande lors de la crise migratoire européenne déclenchée par Angela Merkel.

Le groupe porte le nom d’Odin, le dieu de la mort et de la guerre dans la mythologie nordique. La référence à la mort et à la guerre est due à la perception ressentie par les membres du groupe d’un conflit à venir avec les « réfugiés ».

Seppo Kolemainen, commissaire de la police nationale finlandaise, avait semé la confusion quand il salua pour la première fois les patrouilles de vigilance des soldats d’Odin. Ce qui n’agréa point le Ministre de l’Intérieur, Petteri Orpo, qui s’empressa de déclarer que « En Finlande, ce sont les fonctionnaires qui supervisent et veillent au maintien de l’ordre public et nous allons nous y tenir. » Les services de renseignement et de sécurité finlandais estiment que ce groupe est inquiétant.

Accusé d’appartenance à un groupe nazi ou raciste (comme tout mouvement patriote anti-invasion musulmane), les Soldats d’Odin ont rejeté cette fausse allégation, lors d’interviews et sur leur page Facebook. Outre la Finlande, les Soldats d’Odin sont aussi présents en Suède, en Norvège, rien de plus normal, mais étonnamment aussi en Allemagne, en Grande Bretagne, en Belgique, en Estonie, au Canada en Australie, aux USA mais aussi en France de manière encore marginale. Ce sont en effet Les soldats d’Odin qui ont assuré le service d’ordre de la Table Ronde de Terre & Peuple, en décembre 2018. On les reconnait au logo qu’ils portent au dos de leur blouson.

De toute façon, à force de nier ou de minimiser les méfaits parfois mortels de l’immigration sauvage, décidée par l’UE contre la volonté des peuples, les citoyens finiront par prendre leur destin en main d’autant que le modèle ultra-libéral s’oriente vers la désétatisation complète du système, une sorte de retour en quelque sorte au modèle médiéval où des compagnies de sécurité privées seront en charge de la protection des citoyens ou des événements. Pour l’année prochaine, la police nationale a ainsi fait savoir à bon nombre de communes qu’elle n’assurera plus désormais gratuitement la sécurité des festivals d’été mais sur paiement de factures conséquentes ce qui met d’ailleurs déjà en péril le budget de bon nombre de manifestations estivales ;

Source : « The Finns fight back – after multiple cases of child rape, Soldiers of Odin patrol the streets of Oulu » (Voice of Europe) © Rosaly

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.