ZEMMOUR : LA SEULE CHANCE DE LA DROITE POUR LES PRÉSIDENTIELLES

par Marc ROUSSET

L’Union avec Eric Zemmour 

La victoire du RN de MLP avec 23,31% des suffrages face à Macron (22,41%) est une victoire à la Pyrrhus, en réalité un échec, une déroute complète de la Droite. Les 23,31% des voix ne correspondent pas au dynamisme d’un parti RN en expansion avec un chef charismatique et de valeur comme Orban ou Salvini, mais à un « fonds de commerce JMLP », au recueil passif de voix correspondant à un travail médiatique en profondeur de la « Droite hors des murs », au rejet viscéral par un grand nombre d’électeurs de l’immigrationniste et fédéraliste Macron.

Si MLP avait mis Zemmour au lieu de Bardella en tête de liste, plutôt que de lui proposer comme elle l’a fait, la place inacceptable de n°3, il y a fort à parier qu’une dynamique se serait mise en branle du côté de RN. Ce parti, comme LR et le Parti Socialiste est en fait un parti fossilisé, d’autant plus que son chef, suite aux scandaleux statuts mis en place par JMLP, est inamovible. Il y a fort à parier que la liste RN, suite à cette faute de MLP, aurait fait 30 % des voix au lieu de 23 % !

Bardella a agréablement surpris malgré sa jeunesse, mais cela n’a rien à voir avec un Zemmour en pleine verve capable de faire perdre la face ou de faire avaler son chapeau à Macron dans un débat télévisé. MLP, dans son propre intérêt, doit s’efforcer d’avoir des gens compétents et de valeur autour d’elle plutôt que des collaborateurs dévoués et trop jeunes, afin de ne pas lui faire de l’ombre. MLP doit réaliser cela dans son intérêt stratégique personnel à long terme plutôt que tactique, ainsi que pour le salut d’une France décérébrée envahie par l’immigration.

Le RN n’a pas atteint les 30% de Salvini et de Farage au Royaume-Uni. En fait, malgré la prime du renfort de voix pour la place de n°1 dans le concours de beauté avec Macron, MLP fait 2% des voix en moins qu’aux Européennes de 2014, 3% de moins qu’aux départementales de mars 2015 et 5% de moins qu’aux régionales de décembre 2015. Dans une France qui représente une situation catastrophique, étant donné les 20% de population d’origine immigrée ainsi que les 70% du taux de natalité d’origine extra-européenne en Ile de France, MLP doit reconnaitre ses insuffisances et son échec.

Le drame, c’est que, de plus, la forteresse RN ne dispose d’aucune réserve de voix pour les Présidentielles. Les Républicains avec 8% des voix, dont la moitié de centristes, sont menacés de disparition. Quant à Dupont-Aignan il sauve les meubles et ses frais de campagne avec seulement 3,5% des voix. Et ce ne sont pas non plus les Asselineau ou les Philippot avec 1% ou 2% des voix qui pourront apporter des renforts suffisants.

Les Français veulent -ils avoir de nouveau Macron comme Président en 2022 face à une MLP diabolisée qui atteindra au grand maximum 30% des voix ? Macron est un technocrate irréaliste, peu courageux de sa personne, droit de l’hommiste, immigrationniste, libre -échangiste, mondialiste, fédéraliste européen, libertaire, sans enfants, marié avec une femme cougar, un arriviste beau parleur coupé des classes populaires. Macron, c’est tous les ans, 450 000 immigrés de plus par an qui entrent en France, le record de tous les temps en valeur absolue, alors qu’il a été scandaleusement interdit de parler d’immigration, le sujet n°1 qui fâche les Français, pendant le débat public, avec en prime sa trouvaille d’une nouvelle filière migratoire sans test osseux de 50 000 jeunes extra-européens.

La Droite se doit de récupérer les classes aisées dirigeantes, les bourgeois catholiques ou non des beaux quartiers qui comme à Versailles ont fait passer leur portefeuille avant leurs convictions. Elle doit d’urgence défendre le nucléaire, engager un combat à mort avec la fumisterie du réchauffement climatique et des énergies nouvelles, arbre cachant la forêt de l’invasion migratoire. MLP doit comprendre que si un Zemmour ne se présente pas aux Présidentielles avec son appui, au lieu de devenir Premier Ministre, elle sera condamnée par son deuxième échec et virée honteusement du RN, malgré ses statuts.

Macron est arrivé au pouvoir suite à un coup d’Etat juridico-politico-médiatique ! La Droite doit lui faire le même coup que ce qui s’est passé en Ukraine, mais avec Eric Zemmour, un homme courageux, de caractère, de haut niveau qui n’a rien à voir avec le comédien inexpérimenté Volodomyr Zelensky.